Volley-ball masculin et féminin

(14 ans et moins)

A – FORMAT :

1. Si neuf (9) régions sont représentées, la formule de compétition est la suivante : une division de cinq (5) régions et une division de quatre (4) régions déterminées selon le classement obtenu lors de la dernière Finale des Jeux de l’Acadie. Une division comprend les positions 1, 4, 5, 8 et 9 et l’autre, les positions 2, 3, 6 et 7.

1.1 La compétition débute par un tournoi à la ronde à l’intérieur de chacune des divisions. Un match gagné (un deux (2) de trois (3)) vaudra un point au classement de la ronde.

1.2 À la suite de cette ronde préliminaire, un classement est déterminé pour chacune des divisions. Les deux (2) demi-finales mettent aux prises la première position d’une division contre la deuxième position de l’autre division.

1.3 Par la suite ont lieu les finales dont le but est de déterminer les positions définitives au classement de la discipline.

1.4 Une première finale a lieu entre les gagnants de la demi-finale pour déterminer la première et la deuxième position au classement de la discipline.

1.5 Une deuxième finale a lieu entre les perdants de la demi-finale pour déterminer la troisième et la quatrième position au classement de la discipline.

1.6 Une troisième finale a lieu entre les troisièmes positions de chaque division pour de déterminer la cinquième et la sixième position au classement de la discipline.

1.7 Une quatrième finale a lieu entre les quatrièmes positions pour déterminer la septième et la huitième position au classement de la discipline.

1.8 L’équipe qui termine en cinquième position de la division A terminera automatiquement en neuvième position.

2. Si huit (8) régions sont représentées, la formule de compétition est la suivante : deux (2) divisions de quatre (4) équipes déterminées selon le classement obtenu lors de la dernière Finale des Jeux de l’Acadie. Une division comprend les positions 1, 4, 5 et 8 et l’autre, les positions 2, 3, 6 et 7.

2.1. La compétition débute par un tournoi à la ronde à l’intérieur de chacune des divisions.

2.2. À la suite de cette ronde préliminaire, un classement est déterminé pour chacune des divisions. Un match gagné (un deux (2) de trois (3)) vaudra un point au classement de la ronde. Les deux (2) premières demi-finales mettent aux prises la première position d’une division contre la deuxième position de l’autre division. Dans la troisième et la quatrième demi-finale, la troisième position d’une division et la quatrième de l’autre s’affrontent.

2.3. Par la suite ont lieu les finales dans le but de déterminer les positions définitives au classement de la discipline.

2.4. Une première finale a lieu entre les gagnants des deux (2) premières demifinales pour déterminer la première et la deuxième position au classement de la discipline.

2.5. Une deuxième finale a lieu entre les perdants des deux (2) premières demifinales pour déterminer la troisième et la quatrième position au classement de la discipline.

2.6. Une troisième finale a lieu entre les gagnants de la troisième et de la quatrième demi-finale pour déterminer la cinquième et la sixième position au classement de la discipline.

2.7. Une quatrième finale a lieu entre les perdants de la troisième et de la quatrième demi-finale pour déterminer la septième et la huitième position au classement de la discipline.

3. Si sept (7) équipes sont inscrites, la formule de compétition est la même que dans le cas de huit (8) équipes. Sauf qu’une division est composée de trois (3) équipes et l’autre de quatre (4) équipes. La division de trois (3) équipes est celle où se trouve la région manquante, dans le cas d’un abandon. S’il y a toujours seulement sept (7) équipes, la première division est composée des positions 1, 4 et 5 et l’autre, des positions 2, 3, 6 et 7.

3.1. Pour les finales, la première position d’une division affronte la deuxième position de l’autre division.

3.2. Il n’existe pas de troisième et de quatrième demi-finale lorsqu’il n’y a que sept (7) équipes.

3.3. La troisième et la quatrième position de la division de quatre (4) équipes et la dernière position de la division de trois (3) équipes s’affrontent dans un tournoi à la ronde simple pour déterminer la cinquième, la sixième et la septième position.

4. Si six (6) équipes sont inscrites, la formule de compétition sera un tournoi à la ronde avec deux (2) divisions de trois (3) équipes. La première division est composée des positions 1, 2 et 3 et l’autre, des positions 4, 5 et 6. Les positions de la première division vont jouer contre les positions de la 2e division (ex. : 1-4, 1-5 et 1-6). Les quatre meilleures fiches vont jouer pour la ronde des finales et les deux dernières positions vont jouer pour la cinquième et la sixième position.

5. Si moins de six (6) équipes sont inscrites, la formule du tournoi est une ronde simple avec un match pour les médailles d’or et d’argent entre les deux meilleures fiches et un match pour la médaille de bronze entre la troisième et quatrième meilleure fiche. Une victoire vaudra un point au classement de la ronde.

B – BRIS D’ÉGALITÉ :

Si deux (2) équipes ou plus sont à égalité après la ronde préliminaire, les critères suivants sont appliqués, dans l’ordre :

1. L’équipe ayant le meilleur quotient de matchs gagnés/perdus, tenant compte des matchs joués entre les équipes à égalité, se voit attribuer le meilleur classement.

2. L’équipe ayant le meilleur quotient de parties (sets) gagnées/perdues, tenant compte des matchs joués entre les équipes à égalité, se voit attribuer le meilleur classement.

3. L’équipe ayant le meilleur quotient de parties (sets) gagnées/perdues, tenant compte de tous les matchs de la ronde, se voit attribuer le meilleur classement.

4. L’équipe ayant le meilleur quotient de points marqués/alloués, tenant compte de toutes les parties (sets) jouées entre les équipes à égalité, se voit attribuer le meilleur classement.

5. L’équipe ayant le meilleur quotient de points marqués/alloués, tenant compte de toutes les parties (sets) de la ronde, se voit attribuer le meilleur classement.

6. Si l’égalité persiste, le Comité technique doit briser celle-ci en se référant au livre de règlements.

NOTE : Lorsque trois (3) équipes ou plus sont à égalité, les critères de bris d’égalité sont appliqués les uns après les autres jusqu’à ce que toutes les équipes soient classées.

EXEMPLES : Cela signifie que s’il y a égalité entre les équipes X, Y et Z et que le critère 2 réussit à déterminer X comme la première, Y comme la deuxième et Z comme la troisième, alors aucun autre critère ne doit être appliqué. L’égalité est brisée.

Cependant, si le critère 2 détermine que X est première, mais qu’il y a toujours égalité entre Y et Z, alors le classement de ces équipes est déterminé par l’application du critère 3 et ainsi de suite si nécessaire. Ne revenez pas au critère 1, mais passez aux critères suivants.

C – RÈGLEMENTS SPÉCIFIQUES :

Les règlements de Volley-ball Canada sont en vigueur, sauf les règlements suivants :

1. Les athlètes du Nouveau-Brunswick, de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle- Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador qui atteignent 11 ans au 31 décembre 2016 sont admissibles dans la catégorie 14 ans et moins. Cependant, les athlètes ne doivent pas atteindre 15 ans au 31 décembre 2016 sauf Terre-Neuve-et-Labrador où les athlètes ne doivent pas atteindre 15 ans avant le 1er octobre 2016. Tous les athlètes nés entre le 1er janvier 2002 et le 31 décembre 2005 sont éligibles.

2. Un set (à l’exception du set décisif) est gagné par l’équipe qui marque les premiers 25 points avec une avance d’au moins deux points sur l’autre équipe. En cas d’égalité 24-24, le jeu continue jusqu’à ce qu’un écart de deux points soit atteint (26-24, 27-25…) Il n’y a pas de points limites. Le match est gagné par l’équipe qui remporte deux des trois sets.

2.1 En cas d’égalité de sets 1-1, le set décisif (3e set) est joué en 15 points, avec une avance d’au moins deux points. Il n’y a pas de points limite. Les équipes changent de côté après qu’une équipe a atteint huit (8) points.

3. Les équipes sont composées d’un minimum de huit (8) joueurs et d’un maximum de dix (10) joueurs, d’un entraîneur et d’un gérant. L’un des responsables de l’équipe doit être du même sexe que les athlètes.

4. Le filet est placé à une hauteur de 2,15 m pour les équipes féminines selon le standard international et 2,20 m pour les équipes masculines.

5. Le ballon officiel est de marque « Mikasa », MVA200 (deux couleurs) jaune et bleu.

6. Seuls les membres accrédités de l’équipe sont autorisés à être sur le banc des athlètes.

7. Un minimum de dix (10) minutes d’échauffement est permis avant le début du match. Les entraîneurs ainsi que les athlètes doivent être présents et prêts à s’échauffer dix (10) minutes avant l’heure indiquée pour le début du match.

8. Il est interdit de porter certains objets risquant de provoquer des blessures aux joueurs tels que des bijoux, insignes, bracelets, plâtres, etc. Les joueurs peuvent porter des lunettes à leurs risques.

9. Le règlement du libéro ne s’applique pas. Le nombre de substitutions par partie (set) est de 8 illimités entre deux (2) mêmes joueurs.

10. Les feuilles de pointage sont les feuilles officielles reconnues par la Société des Jeux de l’Acadie inc. Les résultats sont officiels seulement après vérification du Comité des statistiques du COFJA.

11. Les feuilles de pointage sont signées par les deux (2) entraîneurs et les deux (2) capitaines avant le début du match. Les arbitres et les deux (2) capitaines doivent signer la feuille de pointage à la fin de chaque match. Ces feuilles sont remises aux entraîneurs et à la personne responsable de la discipline après le match.

 

(Source : Document technique - Finale 2016, disponible en ligne  http://jeuxdelacadie.org/media/10295/document-technique-2016-version-finale.pdf)

Nos Partenaires